Quelques réactions

Ci-après quelques réactions reçues par mail ou sur le site de La Roue, à chaud, juste après le rallye :

 

Message de Philippe R :

Depuis le temps que j'en entendais parler de ce 1er Charbo Classic, il me tardait d'y être, et de faire s'exprimer mon gros V8 anglais dans les monts du Lyonnais.
Mais c'était sans compter sur une vis de culasse (très) récalcitrante, allant jusqu'à se casser dans le bloc pour m'empêcher d'y être. L'immense déception qui est alors la mienne, se trouve bien vite effacée par la générosité d'un homme dont la pudeur m'oblige à taire le nom.
Celui-ci, vrai passionné, me propose très gentiment sa Lancia Bêta pour ce week-end de régularité.
Très alléché par cette offre, j'ouvris un large bec , non pas pour lâcher un fromage, mais pour accepter cette proposition. Et si le ramage de cette Bêta se rapporte au plumage de la Bêta Monte Carlo que je pus essayer une dizaine d'années plus tôt... cela augurait d'un beau Charbo.
Mais il me fallait un partenaire pour partager cette italienne. Damien, ancien pilote de rallye mais copilote novice en régularité, en local de l'étape exilé à Paris, ne mit pas longtemps pour accepter.
Nous voilà donc parti de Paris ce vendredi soir, direction le Sud, bien heureux.
Le samedi matin, nous retrouvons la Lancia, sur le parking du casino, prète à servir, tous pleins faits... C'est royal. On se sent équipage d'usine, un peu !
Vient alors le vif du sujet. Notre team manager nous indique qu'il serait bon d'aller vérifier, voire refaire l'étalonnage du Trip. Comme mon Damien n'a jamais manipulé ce genre d'engin (et moi non plus d'ailleurs), cela nous semble une bonne idée. Et cela nous permettra aussi de prendre la voiture en main.
Nous lançons le moteur et partons sur zone. Premier essai d'étalonnage... marche pas.
Deuxième essai... marche pas non plus. Bon, on a dû râter un truc... ah oui.. la sonde.. il faut choisir la bonne sur le trip. Troisième essai, ça marche !
Retour au casino, briefing bien fait, puis prise en main du roadbook, et départ.
Par acquis de conscience, j'avais mis mon téléphone en route, avec une petite appli pas mal, un Trip GPS, pas d'une précision folle, mais simple et clair. Et au bout d'un km... le trip de la voiture était carrément décalé par rapport au roadbook et à l'appli... Mer... on a vraiment pas pigé un truc...
On ré-étalonne « à la volée », comme on peut, et on obtient un résultat... disons a peu près satisfaisant
Damien se prend un peu la tête dans les menus du trip (du moins il me semble), mais finalement apprivoise la bête (!) tout doucement, mais sûrement.
Nous enchainons les ZR du matin sans grande difficulté, sans pour autant être sûrs de notre rythme. L'italienne ronronne à souhait, le moteur très coupleux ne nécessite même pas d'aller chercher haut dans les tours, la tenue de route est franchement très saine, le freinage aussi... Elle est bien sympa cette petite.
Et puis plus on roule et plus on se rapproche de routes que je connais... La tour Matagrin, le pin bouchain, les sauvages...
Le col du Pilon, là où j'ai rencontré ma moitié, originaire... d'Amplepuis …
Ronno, le Bancillon, Saint Jean, Marnand... c'est drôle de refaire ces routes dans ces conditions . Et en plus le soleil s'invite... Que demander de mieux ?
Arrêt déjeuner à La Terrasse à Marnand, dont j'ai beaucoup entendu parler, mais que je vais pouvoir tester. Et je peux ici confirmer tout le bien qu'on m'en avait dit. C'est franchement très bon !
Damien profite de cet arrêt pour refaire des calculs, re-re vérifier l'étalonnage, corriger le coeff... il est au top.
On prend quelques photos, on fait une bise à une amie du coin, passée nous faire un petit coucou, et vient l'heure de repartir. Non sans une certaine pression d'ailleurs, car le propriétaire de la voiture, jamais très loin, nous indique que nous sommes loin d'être ridicule, en milieu de classement, et qu'il aimerait voir sa voiture bien classée le soir même.
Nous repartons donc plein d'allant, pour profiter encore et encore de km de petites routes.
Une petite boulette/hesitation/demi-tour dans Saint Just d'Avray nous fait perdre un peu le rythme, sans que nous y fassions vraiment attention... Cela nous coûtera quelques points au final.
Puis, une aiguille au tableau de bord tutoie la zone rouge. Malheureusement, ce n'est pas celle du compte tours, mais de l'huile... Comme je ne sais pas si le compteur est précis, ou fantaisiste, on ne prend aucun risque, on s'arrête dans une station service, on fait le plein d'essence, on laisse reposer le moteur quelques mn, puis on vérifie le niveau d'huile. Comme celui ci est proche du mini, on complète et on repart. La belle italienne ébroue ses aiguilles, et le tableau de bord revient à la normale.
Elle roule vraiment bien cette Lancia. A part une petite difficulté de temps en temps pour passer la 5 ou la marche arrière, mais rien d'alarmant. Du moins je le pense.
Puis, vient la dernière ZR, et une fin de rallye épique. Nous sommes au taquet, bien décidé à faire la meilleure perf possible. Je suis concentré, Damien est prêt à faire feu sur le trip... 10, 9, 8... je débraye, je passe la première... mais non, rien ne passe. Le levier de vitesse, épris de liberté, ne commande plus rien du tout. A 5 secondes près, nous aurions entamé la ZR...
Du coup, marche arrière en poussant, on se gare, on sort les outils... et on fait connaissance de l'équipage d'une Porsche 944 participant à ce RCBC, en catégorie Balade. ET ce fut une rencontre comme la vie en réserve parfois. Le truc auquel tu ne t'attends pas, qui semble comme tombé du ciel. Des gens sympas, attentionnés, bien équipés (lampe, pinces, tournevis, colliers plastiques... eau et liquide vaisselle pour se laver les mains au final... au top!!!)
Le diagnostique est vite fait : une bague en plastique reliant deux biellette a vécu. Bien que nous l'ayons retrouvée sur le bitume, elle ne veut absolument pas reprendre ni sa place ni sa fonction. On décide donc de « gouiller », avec quelques rilsans (ces colliers plastique magiques qui servent à peu près à tout). Il nous faudra 50mn, quelques contorsions (d'ailleurs il doit y avoir une photo qui traine quelque part...), 6 rilsans, et quelques grammes de cambouis sur les mains, pour arriver à un résultat nous permettant de repartir. Nous remercions encore une fois la Porsche et son équipage et prenons le départ de cette ultime ZR, comme si de rien n'était. Ou presque.
En effet, la réparation nous a permis de récupérer la 1ère, la 3ème, et... c'est tout.
Nous allons faire les 60 derniers km, un peu moins concentrés sur la moyenne et un peu plus sur la route, ses épingles et le trafic à anticiper, pour ne pas maltraiter la voiture. Et puis, être à l'arrivée sera une victoire en soi.
Beaucoup de douceur du pilote, un bon coaching du copil, et une circulation finalement pas si chargée, nous permettent de rejoindre le casino de Charbonnières, heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage...
Le propriétaire de la Bêta semble soulagé de voir revenir sa belle (presque) intacte.
Un poil fatigués, nous rejoignons nos compétiteurs à l'étage du casino, un fort joli cadre, pour un cocktail dinatoire et la proclamation des résultats.
Et vous savez quoi ? Malgré cette péripétie, nous ne finissons même pas derniers. L'honneur est sauf !
Alors que garder de ce week-end ?
Que j'ai eu un super copilote, et qu'il veut revenir l'année prochaine avec sa propre voiture:)
Que les routes sont magnifiques
Que le roadbook etait sans faille ( c'est assez rare pour le souligner)
Que l'organisation a été top
Et qu'on reviendra l'année prochaine, notamment pour faire sonner le V8 de la MG !!!
Merci à La Roue, Bernard, Norbert, Pierre-Michel, Serge, et tous ceux qui les ont aidé.
A l'année prochaine !

 

Message d'Alexandre R :

Super journée et organisation parfaite ! Bravo et continuez dans ma même voie. Le parcours en promenade bien que dense fut un régal. Tous les participants forts sympathiques, détendus du quotidien, et réunis autour d'une même passion. Je vais vous adresser des photos complémentaires.
Vivement le rallye 2018 !
Alexandre

 

Message de Cyril et Marie-Jo :

Nous avons passé une tres bonne journée pour notre premier rally et on vous remercie de nous avoir pris au dernier moment ainsi qu'une tres bonne organisation.Nous vendons notre mehari pour acheter une voiture plus confortable pour faire d'autres sorties avec vous
a bientot
cyril et marie jo 

 

Message de Frédéric P :

Un grand merci pour cette magnifique manifestaion, très conviviale
Bravo pour l'organisation sans faille
A bientôt
Fred

 

Message de Guy R :

mon premier rallye en 4 roues !!!!!!!!!! certainement pas le dernier 
extraordinaire decouverte avec une organisasion parfaite 
la tres belle journee par exellence avec ma 122 s et mon copain herve 
tres grand merci a toute l equipe organisatrice 

 

Message de Yvain M :

Bonjour à tous 
Merci à l'ensemble de l'organisation et aux bénévoles pour ce magnifique rendez vous !
à l'année prochaine.
yvain


Réagir

CAPTCHA